Message de Martien van Wijngen


Je m’appelle Martien van Wijngen. Je suis le directeur de Van Wijngen International et je voudrais me présenter à vous.

“Il y a quelques temps, lorsque j’avais 16 ans, j’ai commencé à travailler dans le port de Rotterdam en tant que déclarant. Ce fut ma première rencontre avec la logistique. Mon rêve était de voir un jour mes propres camions sur les routes.

A 30 ans, j’ai décidé de démarrer une activité de transport frigorifique. Nous transportions des fruits et légumes depuis le sud de l’Espagne et l’Italie vers le Benelux. Nous avions besoin de 36 heures pour faire la route. Les camions parcouraient plus de 300 000 kms par an, avec double équipage. Je pensais être un bon transporteur, mais je n’étais pas un bon entrepreneur. Il fallait toujours plus. L’argent que j’ai gagné est parti en contraventions. Mais nous le devions, le marché était différent auparavant. Nous travaillions pour des traders qui ne commerçaient exclusivement que des légumes par exemple ou des fraises. Les produits devaient arriver à l’heure sur le marché, car plus tôt les fraises étaient sur le marché, plus élevé était leur prix.

Aujourd’hui, le transport frigorifique n’est plus une valeur ajoutée en tant que spécialisation pour l’entreprise. En 1995, nous avons décidé de changer de cap et d’arrêter avec le transport frigorifique et de démarrer une nouvelle activité en marchandises générales : ordinateurs, approvisionnement de magasin, conserves, acier, etc. J’ai décidé de me diriger vers la région Parisienne, 14 millions d’habitants, et facilement accessible depuis les Pays-Bas. De plus j’avais déjà plusieurs contacts, et mes 5 premières remorques ont été remplies rapidement. Une chose en amenant une autre, nous sommes passés de 5 camions à 100 aujourd’hui. Nous n’avons pas fait de publicité, mais nous parlons la langue des Français, au sens propre comme au figuré. Les clients Français nous ont également trouvé. Et nous avons des chauffeurs Français. Vous pouvez ainsi trouver notre flotte un peu partout en France.

Avec cela, nous créons de la valeur ajoutée sur la supply chain en transportant à un juste prix. Voilà où nous en sommes et comment nous apportons notre contribution à l’économie néerlandaise.”

Martien van Wijngen